Des politiciens américains élaborent un projet de loi pour l’intégration du bitcoin dans les régimes de retraite

Dernière mise à jour: 30 septembre 2022

Trois politiciens républicains rédigent un projet de loi pour le bitcoin dans les plans de retraite

Bitcoin dans les plans de retraite

La proposition s’appelle “Retirement Savings Modernisation Act”. Elle vise à permettre aux gestionnaires d’investissement de proposer du bitcoin et d’autres crypto-monnaies dans leurs plans 401(k).

Cette idée vient du chapeau haut-de-forme du sénateur Pat Toomey de la commission bancaire du Sénat, du sénateur Tim Scott et du membre de la Chambre des représentants Peter Meijer.

La proposition de loi crée un amendement à l’Employee Retirement Income Security Act de 1974. Il ajoute une classification, permettant de proposer de nouveaux actifs.

Le document ajoute les “actifs numériques” à la liste des “investissements couverts”.

Egalité de traitement

Le républicain Toomey apporte quelques précisions supplémentaires sur le nouveau projet de loi :

“Notre législation permettra aux millions d’épargnants américains qui ont investi dans des ‘plans à cotisations définies’ d’augmenter leur épargne-retraite en ayant accès aux mêmes (…) actifs alternatifs actuellement disponibles pour les épargnants ayant des plans de retraite non financés.”

En outre, Toomey laisse entendre qu’il prévoit d’introduire ultérieurement un autre projet de loi par lequel il veut encourager l’épargne-retraite par des allégements fiscaux.

Il s’agit d’une question pertinente en Amérique. Depuis que Fidelity a annoncé qu’elle voulait proposer des bitcoins dans les plans de retraite 401(k), à hauteur de 20% maximum de la valeur de cette épargne, il y a eu du remue-ménage.

Tant chez les partisans que chez les opposants. Entre autres, Elizabeth Warren ainsi que le département du travail de l’État ont exprimé des doutes, tandis que d’autres sénateurs étaient déjà en train de rédiger un projet de loi pour empêcher l’interdiction éventuelle de ce type de service.

Ce projet de loi avait été introduit par le républicain Byron Donalds, et avait reçu le soutien de ses collègues Warren Davidson, Young Kim, David Schweikert et Tom Emmer.

MicroStrategy a annoncé il y a plusieurs mois qu’elle allait proposer le service de Fidelity à ses employés.

Author
  • Ivan Brightly

    Ivan Brightly is a leading cryptocurrency analyst and author with over 5 years of experience in the blockchain and digital asset space. He previously served as a senior analyst at a major cryptocurrency hedge fund where he led quantitative research and trading strategy development.

    Ivan holds a Master's degree in Finance from the London School of Economics and a Bachelor's in Computer Science from Stanford University. He is frequently invited to speak at fintech and blockchain conferences worldwide on topics spanning cryptocurrency trading, blockchain technology, and the future of digital assets.

    Ivan's commentary has been featured in several major finance and technology publications including Forbes, Bloomberg, and CoinDesk. He is considered one of the most insightful voices analyzing new developments in the cryptocurrency and blockchain industry.

error: Alert: Content is protected !!