Le taux de hachage du bitcoin a chuté au cours des deux dernières semaines

Dernière mise à jour: 5 juillet 2021

Le bitcoin, principale ressource cryptographique en termes de capitalisation boursière, a vu le taux de hachage de l’organisation de la monnaie cryptographique chuter de manière significative au cours des quatorze derniers jours. Le samedi 3 juillet, la difficulté minière de l’organisation connaîtra la plus grande baisse de l’histoire, car elle devrait glisser de plus de 27 %.

Une baisse de 27 % est attendue

Ce week-end, le bitcoin (BTC) devrait connaître la plus forte baisse jamais enregistrée au cours de l’existence de la ressource cryptographique. À l’heure où nous écrivons ces lignes, la difficulté minière du BTC est de 19,93 billions et devrait chuter de 27,04 % d’ici samedi matin (EDT). Dans l’exploitation minière du bitcoin, la difficulté de l’organisation est la limite qui maintient stable le temps normal entre les blocs de BTC. La limite de difficulté est la métrique qui montre qu’il est difficile de miner un bloc de bitcoin, et plus la difficulté , plus la puissance de hachage est censée découvrir un carré.

Bitcoin's-Hashrate-Dropped-During-Last-2-Weeks

Au moment où la difficulté de minage de l’organisation est plus faible, il est beaucoup plus simple pour les mineurs de bitcoin de découvrir des blocs. La difficulté qui continue à augmenter à proximité du taux de hachage implique qu’un assaillant doit dépenser des actifs énormes pour briser le cadre. Le changement de difficulté imminent du bitcoin intervient alors que les excavateurs chinois ont été invités à travailler ailleurs, et qu’une partie incroyable de la puissance de hachage a été déconnectée lundi dernier.

Lors du dernier changement de difficulté du BTC à la hauteur du bloc 687 456, le 13 juin 2021, le débit de hachage mondial était d’environ 142,68 exahash chaque seconde (EH/s). Depuis le statut de bloc 687 456, le taux de hachage du BTC a chuté de 39 % pour atteindre 86,5 EH/s. La difficulté organisationnelle du bitcoin a chuté à de multiples reprises avant la prochaine glissade de 27% attendue ou pouvant être observée samedi.

Novembre 2020 et octobre 2011 précèdent la plus grande glissade de difficulté du bitcoin de l’histoire

.
La plus grande chute jusqu’à présent dans la vie du BTC a eu lieu le 30 octobre 2011, le jour précédant Halloween. À cette époque, la difficulté a chuté de 18,03 %, à 151 200 blocs BTC, alors que le taux de hachage mondial n’était que de 8,61 térahash par seconde (TH/s). D’un certain point de vue, aujourd’hui, un seul digger bitcoin de pointe fabriqué par Microbes ou Bitmain commande une puissance de hachage d’environ 100 TH/s. Étrangement, le BTC n’a pas connu une chute aussi importante que celle de 2011 jusqu’à la stature de bloc 655 200 enregistrée le 3 novembre 2020.

À cette époque, l’année dernière, la difficulté de minage a glissé de 16,05 %, et le taux de hachage était d’environ 120,12 EH/s. Normalement, la difficulté du BTC augmente plus que les occasions où elle a baissé au cours de sa vie. Par exemple, à la stature de bloc Bitcoin 685 440, la difficulté minière de BTC a glissé de 15,97 % le 29 mai, alors que le taux de hachage était d’environ 150 EH/s.

Le taux de hachage devrait se stabiliser, le taux de hachage devrait augmenter

Au taux de hachage actuel de 86,5 EH/s et à la difficulté actuelle de 19,93 billions, les temps de bloc ont été supérieurs à dix minutes dans l’ensemble. Après les changements de difficulté du bitcoin samedi, le temps entre les carrés devrait revenir à plus de dix minutes. Depuis le 29 juin, le taux de hachage du BTC s’est développé de façon extraordinaire. Les mesures du taux de hachage sur 30 jours montrent que la puissance de hachage de l’organisation n’était que de 66 EH/s ce jour-là. Le changement de difficulté de samedi ne sera pas seulement une réussite, mais il simplifiera grandement la tâche des excavateurs qui doivent continuer à monter des actifs.

Author
  • Luke Handt

    Luke Handt is a seasoned cryptocurrency investor and advisor with over 7 years of experience in the blockchain and digital asset space. His passion for crypto began while studying computer science and economics at Stanford University in the early 2010s.

    Since 2016, Luke has been an active cryptocurrency trader, strategically investing in major coins as well as up-and-coming altcoins. He is knowledgeable about advanced crypto trading strategies, market analysis, and the nuances of blockchain protocols.

    In addition to managing his own crypto portfolio, Luke shares his expertise with others as a crypto writer and analyst for leading finance publications. He enjoys educating retail traders about digital assets and is a sought-after voice at fintech conferences worldwide.

    When he's not glued to price charts or researching promising new projects, Luke enjoys surfing, travel, and fine wine. He currently resides in Newport Beach, California where he continues to follow crypto markets closely and connect with other industry leaders.

error: Alert: Content is protected !!